samedi 23 juillet 2011

Hommage à George Steiner.


George Steiner n'est pas mort, rassurez vous. D'abord pas sûr que vous en ayez déjà entendu parlé car il apparait peu à la télévision française surtout depuis que celle-ci a décidé d'éliminer toutes les émissions culturelles. George Steiner est né le 23 avril 1929. C'est le prototype de l'intellectuel, philosophe, spécialiste en littératures comparées, spécialiste en traduction. En effet, le jeune Georges Steiner a été très vite orienté par son père, avocat viennois pressentant la montée du nazisme et de l'antisémitisme, vers l'apprentissage des langues, l'allemand, l'anglais et le français. Ses parents décidèrent de quitter Vienne pour la Paris où George Steiner reçut une éducation classique. Son père lui donna le goût d'apprendre par coeur. Il apprit ainsi "L'Illiade" dans la langue ordinale grecque tu texte. Il étudia à Janson de Sailly et échappa à la déportation Nazie. George Steiner fut marqué à vie par la Shoah qui occupa ses pensées constamment.

J'ai découvert George Steiner un soir, j'avais 22 ans, lors d'un débat sur Arte avec le philosophe et intellectuel français Pierre Boutang sur le mythe d'Antigone. Ce débat m'avait fasciné par la finesse de l'herméneutique des deux hommes. George Steiner, par sa culture juive et par sa connaissance de la linguistique et de l'oeuvre de Martin Heidegger est un spécialiste d'herméneutique.

George Steiner est aujourd'hui un vieil homme. Il a enseigné dans les universités les plus prestigieuses. Voici un entretien où il s'interroge sur la période actuelle.

Je vous laisse l'écouter :



                                         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser un commentaire. J'écris pour penser. Vos avis me nourrissent. Ne soyez pas désobligeant c'est tout ce que je demande.

De la Démocratie en Amérique

L'élection de Donald Trump n'a toujours pas été digérée. La plupart des journaux américains continuent à le présenter comme un pers...