lundi 10 mars 2014

Une Maison de la Fraternité dans chaque Municipalité?

Pourquoi la gauche connait-elle une telle crise et pourquoi les plus pauvres se tournent désormais vers des partis comme le Front National? Une des raisons majeures de ce déclin de la gauche est l'absence d'idée novatrice pour créer du lien social. Créer du lien social ça ne coûte pas cher, il suffit juste de se creuser les méninges et surtout de se creuser le coeur...S'il reste un coeur à gauche? 

Il n'y a plus d'intellectuels à gauche. Il n'y a que des chanteurs, des comédiens, des journalistes, des animateurs télé. Le dernier des grands intellectuels de gauche c'est Edgar Morin sans doute. 

Je reprends donc une de ces idées qui n'a jamais été sérieusement mise en place dans aucune municipalité. Je le cite :

"Je proposerai de revitaliser la fraternité, sous-développée dans la trilogie républicaine Liberté-Egalité-Fraternité. Tout d’abord, je susciterai la création de Maisons de la Fraternité dans les diverses villes et dans les quartiers des métropoles comme Paris.Ces maisons regrouperaient toutes les institutions à caractère solidaire existant déjà (Secours populaire, Secours catholique, SOS Amitié, etc.) et comporteraient de nouveaux services voués à intervenir d’urgence auprès des détresses, morales ou matérielles, à sauver du naufrage les victimes d’overdose de drogue ou de chagrin. Ce seraient des lieux d’initiatives, de médiations, de secours, d’information, de bénévolat et de mobilisation permanente. 
En même temps, il faudrait instituer un Service civique de la Fraternité qui, présent dans les Maisons de la Fraternité, se vouerait de plus aux désastres collectifs, inondations, canicules, sécheresses, etc., non seulement en France mais aussi en Europe et Méditerranée. Ainsi la fraternité serait profondément inscrite et vivante dans la société reformée que nous voulons.
Dans notre conception de la fraternité, les délinquants juvéniles sont non des individus abstraits à réprimer comme les adultes, mais des adolescents à l’âge plastique où il faut favoriser les possibilités de rédemption. Nous considérons les immigrés non comme des intrus à rejeter, mais comme des frères issus de la pire misère, celle qui a été créée à la fois par notre colonisation passée et par ce qu’a entraîné dans leurs pays l’introduction de notre économie en détruisant les polycultures de subsistance et en déportant les populations agraires dans le dénuement des bidonvilles urbains"
Je propose sérieusement à tous les candidats aux Municipales en 2014 de reprendre cette idée révolutionnaire et de la faire vivre au quotidien. Notre société ne souffre pas de pauvreté mais de solitude et d'égoismes. Les précaires, les personnes endeuillées, les personnes malades, les personnes sans emploi, les personnes handicapées ont besoin d'un endroit, d'une Eglise (au sens grec) pour se retrouver. Il ne s'agit pas de recréer la cour des Miracles mais plûtot de mettre en oeuvre l'amour fraternel. Toute notre république repose sur ce principe.

J'en appelle à toutes les Loges de toutes les obédiences maçonnique de soutenir ce projet. A moi les E:. de la V:.! Il en va de notre dignité humaine.

J'en appelle aux plus riches de partager un peu d'une façon claire et transparente avec ceux qui en ont le plus besoin. Je propose des déductions fiscales pour ces dons de personnes généreuses. Il faut réconcilier les Français entre ceux qui sont dans le succès et ceux qui subissent l'échec. Il faut tenter de redonner une chance aux plus malheureux en leur donnant un cadre où ils pourront se sentir moins seuls et retrouver un peu d'espoir.

Pourquoi les grands partis Républicains ne défendent ils pas une telle idée? Il doit s'agir d'initiatives municipales avant tout. Il doit y avoir un consensus large sur un tel projet.

Faites passer ce billet, partagez le, envoyez le aux candidats de vos municipales.

Liberté, Egalité, Fraternité et Solidarité.

Didier Buffet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser un commentaire. J'écris pour penser. Vos avis me nourrissent. Ne soyez pas désobligeant c'est tout ce que je demande.

De la Démocratie en Amérique

L'élection de Donald Trump n'a toujours pas été digérée. La plupart des journaux américains continuent à le présenter comme un pers...